Connectés

Compteur de visiteurs en temps réel -

Compteur BSBC

Calendrier

mai 2017
L Ma Me J V S D
« avr    
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  

Croire en son libre arbitre

mai 2nd, 2017 by bsbc

croire-en-son-libre-arbitre.jpg

Ma contrainte militaire et ma volonté d’indépendance des partis politiques n’ont rarement eu plus d’importance qu’aujourd’hui.

L’élu, le citoyen et tout homme doit toujours s’attacher à sa capacité de libre arbitre, même si l’existence des partis politiques est nécessaire à l’émergence, à la construction, aux échanges et au partage des idées politiques.

Mais les partis ne doivent pas museler la liberté de pensée des individus en normalisant les idées.

Attiré par la personnalité de Nicolas Dupont Aignan, je me suis rapproché de ses idées ; convaincu de son intégrité et de son souhait d’œuvrer pour le bien de la France.

Son positionnement aujourd’hui et celui de son parti, orienté par une volonté compréhensible de constitution d’une nouvelle force politique, m’a ébranlé et me convainc plus encore de la nécessité de rester libre de mes pensées et de mes engagements.

Rien ne peut me faire partager les idées politiques extrêmes qui ont fondées le Front National et je ne peux pas m’écarter de mes convictions :

-          j’aime la France et suis convaincu qu’il est important qu’elle puisse rester libre et ouverte au monde ;

-          je suis passionné par la magnifique aventure européenne et afin de la préserver, je souhaite en renforcer sa cohérence autour de l’homme et non plus seulement de l’économie ;

-          j’estime que l’immigration est nécessaire en France, terre d’accueil, mais qu’il faut qu’elle soit accompagnée par une politique d’intégration forte, ambitieuse et performante que j’appelle de mes vœux ;

-          malgré la situation générée par les politiques passées, je voudrais enfin que l’on puisse vouloir créer des places en crèches plutôt que des places de prisons, des postes d’enseignants plutôt que des postes de garde-frontières et supprimer l’inéligibilité des militaires plutôt que le droit du sol ;

-          je souhaite privilégier en France une politique économique au service de l’homme, une politique économique qui  crée des emplois plutôt que les détruire, qui investit dans la recherche et le développement  plutôt que viser le profit maximum ;

-          je veux une politique agricole qui permette la survie des petites exploitations, tout en garantissant une alimentation saine et de qualité.

Je suis et reste par conviction libre de tout parti et continuerai à militer en faveur de la reconnaissance du vote blanc, ce qui permettrait aux personnes qui ne se retrouvent pas dans les candidats aux élections de faire entendre leur voix de citoyen.

Posted in Actualité | Réagir »

Le seul vote véritablement utile : c’est voter selon sa conscience

avril 21st, 2017 by bsbc

pouvoir-du-peuple.jpg

Votons en conscience, la vérité l’emporte toujours.

A l’approche du 1er tour de scrutin, les candidats désignés par les médias comme « grands » tentent de s’affronter de manière dérisoire. C’est oublier que le peuple français est beaucoup plus lucide et indépendant qu’ils ne le voudraient, et que tôt ou tard la vérité l’emporte toujours.

Alors, trop souvent à force de mensonges et de fausses promesses, certains candidats, beaucoup plus soucieux de leur élection que de répondre aux besoins vitaux du peuple français, n’hésitent pas à ne dire que ce que nos concitoyens ont envie d’entendre, sans se soucier de leur réelle volonté ou possibilité de l’appliquer ensuite. Sans scrupule, la fin justifiant pour beaucoup les moyens.

La réalité s’imposera et le désenchantement n’en sera que plus fort.

Sur l’indépendance de l’Etat vis-à-vis des pouvoirs financiers scellés par la Loi Pompidou-Giscard du 3 janvier 1973, comment peut-on croire ceux qui font allégeance depuis si longtemps à la finance mondialisée ?

Cela fait ainsi presque 40 ans qu’une même politique est suivie en ce domaine, menant, en commençant par les plus faibles, à la faillite et à la mise sous tutelle des états européens. Comment voulez vous croire que cela va changer avec ceux-là même qui s’y sont soumis pendant tant d’années ? Le voudraient-ils vraiment, qu’ils ne le pourraient pas !

Je crois en la lucidité et en l’indépendance profonde du peuple français, qui en a assez de se sentir sans cesse trompé, et je ne doute pas qu’il saura collégialement susciter de profondes surprises, tant il est illusoire et indigne de tordre et de manipuler les sondages d’opinion.

Ce serait une révolution, mais la révolution par les urnes est-elle possible ? Celle des mentalités l’est plus sûrement, et je ne doute pas des surprises que nous réservera le vote de dimanche.

Aussi, on ne peut qu’encourager chacun et chacune d’entre nous à voter « en conscience », car je ne doute pas que la sincérité résonne toujours dans les cœurs, et que nous saurons nous déterminer, non pas en votant « contre » un je ne sais quel péril secondaire, mais bien « POUR » une France engagée à retrouver sa liberté et sa fierté au sein d’une Europe et d’un monde ouverts aux échanges et à une concurrence régulée.

Le seul véritable vote utile est donc de voter « selon sa conscience »

POUR LE BIEN ET L’AVENIR D’UNE FRANCE LIBRE.

Posted in Actualité | Réagir »

Nouvelle bataille économique perdue, une bataille militaire s’engage

avril 7th, 2017 by bsbc

chantiers-stx.jpg

En ce matin du 7 avril 2017, nous apprenons l’abandon d’un de nos fleurons stratégiques de la construction navale française, les chantiers STX de Saint-Nazaire repris par l’italien Fincantieri, suite à la décision de la justice sud-coréenne annoncée le mardi 3 janvier.

La maison mère coréenne STX Offshore and Shipbuilding est en redressement judiciaire et STX France avait été officiellement mis en vente par la justice sud-coréenne le 19 octobre.

Pour la société italienne Fincantieri, qui construit aussi bien des navires pour le civil que pour le militaire, Saint-Nazaire offre des chantiers adaptés aux paquebots géants, dont la demande est en hausse. Avec Saint-Nazaire, il récupérerait notamment les plus grandes cales du monde, avec deux « formes » longues de 450 mètres et large de 67 m de large. En décembre 2012, Fincantieri avait déjà racheté la filiale norvégienne de STX.

L’État français, qui détient un tiers de STX Saint-Nazaire, avait annoncé qu’il serait particulièrement attentif au rachat. « Nous avons trois impératifs : quel projet industriel pour la pérennité du site ? Quelle politique de l’emploi notamment en direction des sous-traitants ? Et quelle place par rapport au rôle stratégique des chantiers de Saint-Nazaire ? », avait déclaré Christophe Sirugue, secrétaire d’État à l’industrie. « Nous continuerons à avoir une minorité de blocage et nous ne comptons pas diminuer notre participation », a-t-il ajouté.

Les mécanismes mortifères de la vieille Europe ont eu raisons de ces préoccupations, et malgré quelques précautions de forme, la France a encore abandonné un de ses fleurons industriels.

C’est une nouvelle bataille économique perdue, au jour où l’on apprend l’intervention militaire américaine en Syrie, engagée au mépris des pourparlers et décisions de l’ONU.

Est-ce la mort annoncée de cette instance diplomatique, sensée être régulatrice de paix ?

La France se laissera-t-elle entraîner dans cette nouvelle bataille militaire qui s’engage ?

« La France a perdu une bataille !

Mais la France n’a pas perdu la guerre !

Des gouvernants de rencontre ont pu capituler, cédant à la panique, oubliant l’honneur, livrant le pays à la servitude. Cependant, rien n’est perdu ! » Déclarait solennellement le Général de Gaulle le 18 juin 1940.

Le découragement et la désespérance ne sont pas français.

Nous pouvons toujours espérer un sursaut du peuple français.

Posted in Actualité | Réagir »

A mes concitoyens de la 1ière circonscription de Charente

mars 29th, 2017 by bsbc

a-mes-concitoyens.png

Chers Concitoyens de la première circonscription de Charente,

Vous avez été plusieurs centaines, lors des élections législatives de 2012, à manifester votre volonté de renouveler vos représentants parlementaires en me confiant votre suffrage.

J’ai depuis poursuivi mes engagements d’appel à la Liberté à l’expression démocratique des besoins d’évolution de la société, ainsi que de l’indépendance de notre pays vis- à-vis des lobbies politiques et financiers. Entre autres,

- Officier de la marine je m’investis pour que les militaires puissent exercer librement leur droit d’associations professionnelles.

- Avec mon épouse, je développe sur notre exploitation agricole, la vente directe de viande et de vin, pour garder la valeur ajoutée auprès des producteurs.

- A Garat, je tente d’implanter une monnaie locale, le PEPS (Point d’entraide Pour Service).

Nos parlementaires, devenus des professionnels de la politique, tirant leurs revenus exclusivement de leurs mandants sont tentés de sacrifier leurs idées à l’assurance d’un renouvellement de mandat.

Ils sont aussi tentés de tirer profit par tous les moyens de l’argent public auquel ils peuvent accéder.

Seuls des parlementaires intègres appuyés par un fonctionnement transparent de l’Assemblée peuvent représenter dignement nos concitoyens.. Il est tant que la France se dote d’une démocratie respectueuse des citoyens et transparente sur l’utilisation de l’argent public, issu de nos impôts.

Voulant rester libre et indépendant dans mes réflexion et engagements politiques, je souhaite une fois élu, maintenir mon niveau de rémunération à celui d’aujourd’hui. Comment pourrais-je vouloir m’enrichir en tant qu’élu ? Je veux servir mon pays et défendre mes idées. Je veux me battre et vous représenter.

En me présentant à vos suffrages lors des prochaines élections législatives, je prends l’engagement, en acceptant votre confiance pour vous représenter en tant que député, à conserver une rémunération équivalente à mes revenus actuels. Cela me permettra d’utiliser une part de mes indemnités à soutenir des projets économiques et sociaux innovants. J’abonderai un fond, et un comité de sélection indépendant qui choisira les projets éligibles. De même en ce qui concerne la réserve parlementaire.                                                                                                                                                                                

Posted in Actualité | Réagir »

Bonne et heureuse année 2017

janvier 8th, 2017 by bsbc

 carte-voeux-2017-florale-year_medthumb.jpg

L’année 2017 sera certainement une année de grand changement et de grandes décisions.

Nous pouvons je pense tous l’espérer tant on peut constater aujourd’hui le délitement progressif de toutes les structures de notre société.

Convaincus de l’incroyable et rapide évolution de notre civilisation, en particulier aujourd’hui avec la révolution numérique qui bouscule tout (comme cela a été le cas dans l’histoire avec l’imprimerie ou l’encyclopédie ouvrant au plus grand nombre la connaissance), nous sommes résolument enthousiastes et optimistes, ayant tous la charge collective d’imaginer et de construire l’avenir.

Formons tous ensemble le vœux que le bien commun pourra être reconnu comme une valeur essentielle à rechercher avec bon sens.

Nous pourrons ainsi tous œuvrer en ce sens, par nos réflexions, nos engagements et nos votes.

Nous vous souhaitons une bonne et heureuse année 2017.

Posted in Actualité | Réagir »

Inscription sur les listes électorales

novembre 10th, 2016 by bsbc

 

 image-carte-electorale.jpg

Voter c’est Vivre

« Il n’est point de bonheur sans liberté, ni de liberté sans courage » Périclès

En démocratie, le pouvoir est au Peuple, s’il a le courage de l’exercer.

Voter, c’est prendre son destin en main,

c’est prendre le destin de la France dans vos mains.

Si vous souhaitez voter lors des grandes échéances nationales de 2017,

Assurez-vous que vous êtes inscrits sur les listes électorales.

Vous pouvez vous inscrire très facilement par correspondance ou même par internet, ou bien sûr en vous déplaçant à la mairie,

AVANT LE 31 DECEMBRE 2016

Il suffit de télécharger l’imprimé Cerfa n°12669*01 sur le site www.service-public.fr (rech « inscription sur listes électorales ») et l’adresser à votre mairie, rempli, signé avec un justificatif de domicile (facture d’eau, de gaz ou d’électricité de moins de 3 mois à votre nom).

Vous trouverez ci-après les documents à Télécharger et à envoyer :

1 : Le document Cerfa, à compléter et à signer : cerfa_12669_01.pdf

2 : Un modèle de courrier pour la mairie à compléter avec vos noms et adresse, et à signer : modele-courrier-vers-mairie.pdf

3 : Bien penser à ajouter un justificatif de domicile de moins de 3 mois qui peut être un des documents suivants :

  • Facture d’eau, d’électricité, de gaz ou de téléphone (y compris de téléphone mobile)
  • ou avis d’imposition ou certificat de non imposition
  • ou titre de propriété ou quittance de loyer,
  • ou bulletin de salaire ou titre de pension mentionnant l’adresse

4 : Il est bien d’ajouter une enveloppe timbrée à votre adresse pour demander un récépissé.

 

Cette manière humble et volontairement active d’appeler tous les citoyens à s’inscrire sur les listes électorales pour donner de la VOIX à la majorité silencieuse, répond à notre conception de la démocratie.

L’organisation des primaires (dites de droite comme de gauche) est pour nous une mascarade pour occuper l’espace médiatique et étouffer toute expression divergente, libre et indépendante du système politico-médiatique dominant. 

Malgré leurs différences minimes de parcours et de personnalités, tous les candidats de ces primaires (dites de droite comme de gauche) sont soumis aux diktats d’un pouvoir globalisant et financier qui nous impose la sinistre doctrine de l’argent-roi.

Tôt ou tard, le système s’effondrera, alors apprenons à nous en affranchir pour retrouver notre liberté, afin de reconstruire UNE FRANCE LIBRE.

Ceux qui pensent devoir exprimer leurs convictions au travers de ces primaires pourront rechercher à analyser les positions de chaque candidat au travers d’un travail remarquable réalisé par les mouvements “Liberté Politique” et “France Audace” :

http://www.libertepolitique.com/Actualite/Decryptage/La-notation-finale-des-candidats4 

Cette analyse qui devait être publiée dans Le Figaro a été officiellement censurée par le journal qui montre ainsi son respect de la démocratie et de la liberté de pensée :

http://www.libertepolitique.com/Actualite/Decryptage/Le-Figaro-censure-Liberte-politique2

Posted in Actualité | Réagir »

UN CASIER JUICIAIRE VIERGE POUR ÊTRE ÉLU ?

octobre 5th, 2016 by bsbc

casier-judiciaire-vierge.jpeg

Parce que les destinées de notre nation ne peuvent avoir de sens qu’en se fondant sur des principes de droiture et d’honnêteté.

Si le peuple peut parfois n’avoir plus confiance en la Justice, il doit réinterroger sur les causes. L’indépendance et la droiture des juges sont là aussi essentiels.

Plus incroyable encore, les députés, contraints par la pression populaire, travaillent sur un tel amendement… (qui semble pouvant si naturel et évident), mais limité aux mandants locaux !!  C’est cynique.

Une pétition est proposée et mérite certainement un fort soutien populaire. Un simple outil pour la majorité bâillonnée de reprendre le pouvoir :

http://www.mesopinions.com/petition/politique/interdiction-aux-detenteurs-casier-judiciaire-effectuer/19889 

Posted in Actualité | Réagir »

Brexit - Une nouvelle Europe est à construire

juin 24th, 2016 by bsbc

brexit.jpg

Une nouvelle victoire des peuples sur l’oligarchie financière.

Le choix du peuple britannique à l’autodétermination se confirme ce matin et montre une nouvelle fois qu’un peuple incontestablement européen rejette le modèle de technocratie européenne fondé exclusivement sur les logiques de marché et l’idolâtrie de l’argent.

Il veut pouvoir être gouverné de manière libre, ce qui n’enlève en rien les possibilités de coopération dans de nombreux domaines de développement comme les grands projets industriels.

Nous avons donc à travailler et à construire une nouvelle Europe respectueuse de la volonté des peuples et génératrice de grands projets de développement.

Parmi toutes les réactions, saluons l’initiative constructive de Debout la France de présenter un “Traité alternatif pour une Europe des nations et des projets” :

traite_alternatif_europe_juin16.pdf

Ne faut-il pas travailler, au travers de toutes les sensibilités politiques respectueuses des peuples, à construire l’Europe de demain ?

Posted in Actualité | Réagir »

N’oublions pas l’Appel du Général de Gaulle

juin 18th, 2016 by bsbc

appel_18_juin.jpg

A tous les Français.
La France a perdu une bataille !
Mais la France n’a pas perdu la guerre !

Des gouvernants de rencontre ont pu capituler, cédant à la panique, oubliant l’honneur, livrant le pays à la servitude. Cependant, rien n’est perdu !
Rien n’est perdu, parce que cette guerre est une guerre mondiale. Dans l’univers libre, des forces immenses n’ont pas encore donné. Un jour, ces forces écraseront l’ennemi. Il faut que la France, ce jour-là, soit présente à al victoire. Alors, elle retrouvera sa liberté et sa grandeur. Tel est mon but, mon seul but !
Voilà pourquoi je convie tous les Français, où qu’ils se trouvent, à s’unir à moi dans l’action, dans le sacrifice et dans l’espérance.
Notre patrie est en péril de mort.
Luttons tous pour la sauver.
Vive la France.

Général de Gaulle

La lecture de ce texte fondateur d’une “certaine idée de la France” ne serait-elle pas toujours d’une grande actualité ?

Posted in Actualité | Réagir »

1er mai, crainte ou espérance d’un monde nouveau ?

avril 30th, 2016 by bsbc

bateau-euro.jpg

De nombreux économistes mettent en exergue au travers de leurs analyses plusieurs causes et signes préalables à un possible et très probable krach financier, qui serait de bien plus grande ampleur encore qu’en 2008 :

-          L’essoufflement de l’économie chinoise a justifié la dévaluation du yuan, qui serait certainement plus sérieux qu’annoncé quand on sait la faible confiance à accorder aux statistiques officielles chinoises, d’autant que la volonté de suprématie régionale et mondiale de la Chine justifie des investissements capitalistiques et de défense considérables.

-          Les bas cours du pétrole vont remettre en cause s’ils sont durables les équilibres financiers des investissements colossaux réalisés aux États-Unis pour la recherche et la production des gaz de schistes, pouvant créer des faillites en chaîne et l’éclatement de cette bulle d’investissements aujourd’hui déstabilisée.

-          Malgré les enseignements déjà oubliés de la crise des subprimes, la folie des mathématiques financières continuent de construire des montages financiers hors de toute réalité économique, dans le seul but de nourrir l’ « ogre financier » jamais rassasié. Les leçons de la crise n’ont pas été tirées et le jeu financier, véritable veau d’or contemporain, continue de régner en maître, avec le profit et l’argent comme seules finalités.

-          L’abandon des dettes de la Grèce n’a rien réglé des divergences croissantes entre les diverses économies européennes, qui ne peuvent se fondre dans le diktat d’une monnaie unique et d’une volonté fédéraliste imposées par l’Allemagne.

-          Quel qu’en soit le résultat, l’éventualité du brexit britannique du 23 juin prochain peut induire une profonde crise de confiance au sein de l’Europe pouvant générer une déstabilisation profonde.

-          Le développement du terrorisme qui va justifier des dépenses de sécurisation des populations toujours plus fortes.

-          Le déplacement massif et non maîtrisé de migrants va générer un repli sur soi et le refus progressif de toute coopération opérative et financière.

-          Bien d’autres causes encore d’un monde instable et désuni.

Bien sûr, le discours officiel reste le matraquage de la pensée dogmatique qui s’époumone à dire que « tout va mieux » malgré la réalité évidente des difficultés croissantes de la vie quotidienne des français. Faut-il que nous soyons vraiment pris pour des imbéciles pour continuer à nous faire croire que c’est avec plus de contraintes européennes que l’on résoudra les conséquences désastreuses du dogmatisme technocratique européen.

La vraie Europe est celle des grands projets et de la liberté des peuples et des nations à décider de leur avenir, et non celle des marchands, des normes et des contraintes qui nous est imposée.

Il n’y a malheureusement rien de nouveau dans cette sinistre machination qui a peu à peu dévoyé le grand projet européen de l’après-guerre.

Osons nous souvenir du discours prémonitoire de Philippe Séguin à l’Assemblée Nationale en 1992 lors du traité de Maastricht :

“Voilà trente-cinq ans que toute une oligarchie d’experts, de juges, de fonctionnaires, de gouvernants prend, au nom des peuples, sans en avoir reçu mandat des décisions dont une formidable conspiration du silence dissimule les enjeux et minimise les conséquences. (…)

Quand, du fait de l’application des accords de Maastricht, notamment en ce qui concerne la monnaie unique, le coût de la dénonciation sera devenu exorbitant, le piège sera refermé et, demain, aucune majorité parlementaire, quelles que soient les circonstances, ne pourra raisonnablement revenir sur ce qui aura été fait. (…)

Il est temps de dire que bâtir l’Europe des Douze sur la peur obsessionnelle de la puissance de l’Allemagne est tout de même une bien étrange démarche, proche de la paranoïa. D’autant qu’à force de vouloir faire cette intégration à tout prix, on va finir par faire l’Europe allemande plutôt que de ne pas faire l’Europe du tout, ce qui serait un comble.”

Oui une crise bien plus sévère encore est très certainement devant nous, mais ce n’est souvent qu’en devant surmonter les crises les plus graves que de vraies décisions et de vrais changements peuvent se faire. Aussi, il ne faut pas toujours s’en inquiéter, mais plutôt s’y préparer et réfléchir aux solutions utiles à la renaissance qui suit.

Telle la belle légende du Colibri qui tâche d’apporter quelques gouttes d’eau pour participer à sauver la jungle en feu, concentrons-nous sur tout ce que chacun peut faire à son niveau pour anticiper et préparer l’avenir.

Les développements de belles initiatives d’économie locale, comme la vente directe de produits agricoles, l’essor du troc et des monnaies locales ou l’économie participative seront de nature à recréer des liens humains nécessaires au redressement d’une société plus humaine et conviviale.

Liberté et confiance seront comme toujours les deux impératifs du monde nouveau. La France peut apporter beaucoup à sa construction selon sa vocation de lumière du monde.

Posted in Actualité | Réagir »

« Posts précédents



Créer un Blog | Nouveaux blogs | Top Tags | 107 articles | blog Gratuit | Abus?