Connectés

Compteur de visiteurs en temps réel -

Compteur BSBC

Calendrier

février 2012
L Ma Me J V S D
« jan   mar »
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
272829  

Une image prémonitoire ?

février 19th, 2012 by bsbc

maif-grecs.JPG

Rédigé par un membre de l’association.

Drôle d’image que cette manifestation hier à Paris dans le cadre d’une journée internationale de soutien à la population grecque, soumise à une nouvelle cure d’austérité par les autorités, sous la pression de la zone euro.  Image prémonitoire ?
“Je suis ici par solidarité avec le peuple grec, parce que c’est honteux ce qui s’y passe, parce que les banques et la troïka les mettent à genoux”, a expliqué à Reuters TV l’une des manifestantes, Maria.
Ce n’est pas l’idée que je me fais de l’Europe, moi je suis pour une Europe solidaire, pas du tout pour une Europe qui dépouille les peuples pour le bénéfice de quelques uns et surtout des banques“, ajoute-t-elle.
“Je voudrais que tous les peuples se rendent compte de ce qui se prépare, aujourd’hui c’est la Grèce, demain c’est l’Espagne et après-demain c’est la France.”
Le Parlement grec a en effet voté le 12 février une loi d’austérité exigée par la troïka (FMI, Union européenne et Banque centrale européenne) qui prévoit 3,3 milliards euros d’économies budgétaires par le biais de nouvelles baisses de salaires et des retraites et une nouvelle vague de suppression d’emplois dans la fonction publique. Ces mesures sont réclamées par les créanciers internationaux en échange d’un nouveau plan d’aide de 130 milliards d’euros indispensable pour éviter que la Grèce ne se retrouve en situation de paiement le 20 mars prochain (infos Reuters TV).
Ne doutons pas que la France se trouve depuis longtemps déjà dans une situation analogue, et dans l’incapacité à terme de s’acquitter de sa dette qui s’accroit chaque jour… au bénéfice de créanciers privés qui se partagent la manne des intérêts versés.
Quand on comprend que certains peuvent avoir intérêt à accentuer le déficit budgétaire d’un pays, en pouvant par là justifier des mesures de rigueur supplémentaires à imposer aux plus faibles, il est alors possible de prédire, si rien n’est fait, une déstabilisation sociale très profonde.
La France a pourtant des atouts fantastiques dans ses capacités d’innovation, de production, d’adaptabilité et de génie intellectuel, malheureusement anéantis par un système économique et une monnaie trop lourds à porter.
S’il n’est pas possible de le faire avec nos partenaires européens, il n’y a alors pas d’autre solution que de retrouver nos libertés : liberté de contrôle aux frontières en imposant de justes concurrences internationales fondées sur des garanties sociales équilibrées, liberté d’émission monétaire avec la capacité pour l’Etat d’emprunter directement à la banque centrale, liberté de privilégier les produits fabriqués localement, liberté d’imposer la souveraineté de notre constitution…
C’est alors ce que l’on doit espérer pour la France et les français : reconquérir leur liberté.

Posted in Actualité | Réagir »



Créer un Blog | Nouveaux blogs | Top Tags | 107 articles | blog Gratuit | Abus?