Connectés

Compteur de visiteurs en temps réel -

Compteur BSBC

Calendrier

mars 2017
L Ma Me J V S D
« jan    
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

Engagements

Pour les Elections départementales de mars 2015, suivez notre page sur facebook : https://www.facebook.com/pages/Danielle-Combeau-Dominique-de-Lorgeril-%C3%89lections-D%C3%A9partementales-2015/1554343204848775?fref=ts

ou lire notre journal :

recto-espoir-01.jpg

—-

Pour les municipales 2014, je me suis engagé sur la liste “GARAT 2014 - Un nouvel Elan“  (liste sans appartenance politique), de Jean-Marc CHOISY.

Le site de campagne est le suivant :

http://16410garat.blogspot.fr/

—-

photo-dom-2.png

Mes divers engagements précédents concernaient :

La Vie Démocratique ;

· Sortir des partis politiques pour construire tous ensemble une société plus juste et solidaire ;

· Imposer le respect d’une justice ferme et bienveillante, réellement au service des citoyens ;

· Instaurer le référendum d’initiative populaire ;

· Eviter la professionnalisation des élus par une juste reconnaissance de leur engagement et par le non cumul des mandats ;

La Vie Sociale et Solidaire :

· Refixer les exigences scolaires et universitaires nécessaires à la confiance en soi, à la réussite et au respect des élèves comme des enseignants ;

· Valoriser le bénévolat et encourager le volontariat au service civique ;

· Favoriser le développement de lieux d’accueil et de convivialité pour les personnes seules, handicapées ou en difficulté (auto-école et insertion professionnelle adaptées) ;

· Soutenir l’attractivité et l’installation de médecins généralistes pour préserver la médecine de proximité et l’efficacité de l’hôpital public ;

· Veiller au maintien des retraites en respectant la participation et l’effort de chacun ;

La Vie Economique :

· Remettre l’Economie au service de l’Homme, et l’Homme au cœur de la Société ;

· Redonner la valeur et la reconnaissance du travail comme un enjeu essentiel d’épanouissement ;

· Encourager un nécessaire et juste équilibre entre les hauts et bas salaires ;

· Responsabiliser, soutenir et encourager l’accès à l’emploi par des structures d’accompagnement personnalisé (associations, bénévolat, chèque formation emploi);

· Protéger les productions régionales, françaises et européennes, en imposant une reconnaissance des valeurs sociales et environnementales des produits, marchandises et services ;

· Anticiper la mise en service de la LGV par un plan de développement économique, territorial et culturel, avec une redéfinition du schéma de desserte routière.

La Vie Familiale et Naturelle :

· Préserver l’autonomie et la dignité humaine tout au long de la vie, en encourageant les solidarités familiales et sociales ;

· Répondre à une véritable recherche de sens par la mise en valeur de notre patrimoine culturel et rural.

· Protéger la vie, les ressources et l’environnement de notre planète, en suscitant concrètement les gestes responsables et engagés :

L’identité et la fierté nationale :

· Générer la nécessaire intégration de tous les citoyens au sein de la collectivité nationale ;

· Construire une Europe de projets fondée sur la coopération, l’ouverture éducative et culturelle ;

· Se souvenir de l’histoire et de la vocation de la France à agir dans le monde ;

· Préserver l’efficacité et l’indépendance des forces armées françaises, et valoriser la participation des militaires à la vie de la nation ;

Cette “profession de foi”, selon le terme consacré dans ce domaine, a nécessité un très important travail d’écoute, d’échange et de rédaction avec tous ceux qui ont bien voulu y contribuer.

Là encore, l’indépendance vis à vis de tous partis politiques est vraiment essentielle car c’est pour moi la première responsabilité de l’élu que de savoir ce qu’il veut défendre de fondamental. Malheureusement trop nombreux sont ceux qui se limitent à endosser les messages d’un parti dans le seul but de préserver leur investiture, qu’ils arrivent parfois à considérer comme un “emploi”…

dominique-de-lorgeril3.jpg

Dominique de Lorgeril se tient à votre disposition.

N’hésitez pas à le contacter (par mail sur bsbc@hotmail.fr) si vous souhaitez le rencontrer.

N’oubliez jamais de voter : Voter c’est vivre!!!!!

Exemplaire du premier tract à ouvrir et à diffuser (merci encore de votre soutien)     Cliquez sur :    tract-2-dominique-de-lorgeril.pdf

Programme du candidat
Dominique de Lorgeril
Canton Angoulême Ouest

Je voudrais en préambule rappeler l’esprit de service qui m’a poussé à accepter de déposer ma candidature pour les prochaines élections cantonales, dans l’unique but de soutenir les réflexions et les propositions faites collégialement par l’association charentaise « Bon Sens pour le Bien Commun ». Vous pouvez tous y prendre part.

Plutôt que des promesses, je préfère prendre un engagement :

En sollicitant votre soutien et votre voix, je m’engage “:
- à accepter les diverses charges et responsabilités de l’élu, et à m’y consacrer pleinement,
- à toujours privilégier l’intérêt collectif et le bien commun face aux pressions des intérêts particuliers,
- à privilégier l’écoute, la concertation, le dialogue, l’ouverture aux autres et naturellement la recherche du bon sens, afin d’être en mesure de soutenir dans le processus de prise de décision, une position claire, ferme et argumentée,
- à rendre compte de mon action par les moyens les plus appropriés, en expliquant les raisons des positions tenues,
- à toujours rester au service de tous, et en particuliers des plus faibles,
- à assumer mes responsabilités en toute transparence et sincérité.

C’est dans cet état d’esprit (qui encourage par essence les évolutions) que je vous propose des réflexions sur les grands sujets actuels que j’aurais à cœur d’aborder et de travailler :

1. Promouvoir une économie sociale et solidaire : Sans économie, il ne peut pas y avoir d’action sociale. Aussi la première des priorités doit bien être l’essor économique du département. Des collectivités territoriales voisines, comme la Vendée par exemple, ont montré combien le dynamisme économique pouvait porter ses fruits, d’autant qu’en ce domaine le succès appelle le succès, puisque une entreprise ne travaille jamais seule et attire d’autres activités complémentaires. L’enclenchement d’une telle dynamique s’appuie généralement sur le développement initial des secteurs de haute technologie à forte valeurs ajoutées. Les techniques et le pôle image de la ville disposent pour cela d’un potentiel favorable.

2. Répartir les aides sociales de manière juste, généreuse et exigeante : Naturellement les processus d’attribution des aides sociales, qui représentent près de 60% du budget du département, nécessitent qu’une attention particulière soit portée pour que l’aide soutienne efficacement ceux qui en ont besoin, tout en préservant une juste répartition. Mais souvenons nous que « Quand un homme a faim, mieux vaut lui apprendre à pêcher que de lui donner un poisson ». Le vrai problème est bien la pénurie de travail, et nous devons autant que possible soutenir l’économie et les entreprises prêtes à encadrer des salariés volontaires qui pourraient ainsi retrouver une réelle dignité au travail.

3. Investir dans la jeunesse, l’enfance et la famille : L’avenir appartient aux jeunes générations, et nous devons proposer un  accompagnement à la vie professionnelle par de multiples formes de formations adaptées, professionnelles et techniques, par apprentissage ou alternance, en favorisant l’accès aux stages et à la connaissance de l’entreprise.

4. Préparer avec détermination les futurs projets structurants (LGV, Busway) : La mise en service de la Ligne à Grande Vitesse (LGV) mettant Angoulême à 1h30 de Paris, devrait quasiment multiplier par 2 le trafic passager et permettre un formidable essor économique, qu’il faut préparer dès à présent. De même le projet du Busway devra être adapté aux réels enjeux socio-économiques de la ville et de sa région.

5. Lancer une grande réflexion sur l’identité de la ville d’Angoulême : Cette réflexion qui devra être la plus ouverte possible, sera également structurante pour l’avenir au même titre que les grands travaux, car « Il n’est pas de vent favorable pour celui qui ne sait pas où il va ». L’image d’une magnifique ville promontoire, sa qualité de vie, son accessibilité, son patrimoine exceptionnel, sa main d’œuvre qualifiée, son dynamisme culturel… sont des atouts essentiels qui doivent nous guider pour redéfinir les orientations à prendre pour les dix à vingt ans à venir.

6. Développer des solutions d’accueil des personnes âgées, sans les déstabiliser : Nous devons nous préparer au vieillissement relatif de la population, et à l’augmentation sensible du nombre de personnes âgées, en leur permettant de disposer de solutions adaptées à leur besoin en terme de sécurité, de soutien médical, de possibilité financières, d’accompagnement des familles, de stabilité de cadre de vie… Des solutions économiquement équilibrées peuvent être mises en œuvre.

7. Soutenir le commerce de proximité qui a une vocation sociale et culturelle. L’homme doit rester au cœur de la société, et nous voyons aujourd’hui que la société exclusivement marchande ne peut permettre son épanouissement. Une révision des conditions de parking en centre ville (dont une fermeté bienveillante des forces de l’ordre chargées de les faire respecter) peut favoriser une telle orientation.

8. Diversifier les activités du monde rural, et redonner la dignité aux agriculteurs : réduire les circuits commerciaux et développer la vente directe peut permettre de redonner au monde agricole la fierté de nourrir leurs concitoyens et de vivre de leur travail. Retrouver du bon sens dans la culture de la terre en révisant la folle politique productiviste soutenue par Bruxelles, permettra de renouer avec les racines rurales de notre département.

 Quelques citations qui guident nos réflexions et nos actions :

« Soyons fermes, purs et fidèles ; au bout de nos peines, il y a la plus grande gloire du monde, celle des hommes qui n’ont pas cédé. »
Charles de Gaulle



Créer un Blog | Nouveaux blogs | Top Tags | 103 articles | blog Gratuit | Abus?